Le certificat de conformité vient matérialisé de manière formelle, la représentativité d’une structure à un référentiel précis.

Intervenants

L’organisme de certification, dit Certificateur, est l’émetteur du certificat.
Les organismes de certification sont accrédités pour délivrer des certificats de conformité à un référentiel donné (normes et standards confondus).

L’Organisme COFICERT est habilité à délivrer les certifications :

Processus

Conformément à la réglementation internationale en vigueur, la durée de validité d’un certificat de conformité est de 3 années, à compter de sa date d’émission.

Le certificat est actif sur toute la période de certification dès lors que le bénéficiaire reste représentatif de la norme. Pour s’en assurer, le cycle de certification se décompose toujours en 3 phases. Des phases qui se succèdent dans un périmètre strictement encadré, tel que décrites ci-dessous, sous forme d’étape :

  • home_translator_icon_home_1-1

    Etape 1 : Le Grand Audit (Audit Initial)

    Il s’agit de mesurer la conformité de l’entité auditée, à un référentiel ; sur la base d’un cahier des charges et de méthodologies d’évaluations propres au référentiel.

  • home_translator_icon_home_2-1

    Etape 2 : L’Audit de suivi 1 (Audit de Contrôle N+1)

    Il s’agit de s’assurer que l’entité certifiée est toujours en conformité sur la seconde année du cycle de certification, avec les exigences requises par le référentiel et renseignées explicitement dans le cahier des charges précité.

  • home_translator_icon_home_3-1

    Etape 3 : L’Audit de suivi 2 (Audit de Contrôle N+2)

    Il s’agit de s’assurer que l’entité certifiée est toujours en conformité sur la troisième et dernière année du cycle de certification, avec les exigences requises par le référentiel et renseignées explicitement dans le cahier des charges précité.

  • Sur un cycle de certification (3 années), les audits de suivi sont au nombre de 2 (en n+1 et n+2).

    Dans l’intervalle des audits, l’entité auditée met en œuvre et applique les plans d’actions établis à l’issue des diagnostics annuels, dans le cadre du PDCA.

    (Confère lien : Evaluation -> Intérêt -> PDCA).

Intérêts

Un certificat de conformité à un référentiel donné, délivré par un organisme tierce partie, indépendant et accrédité en la matière, est un outil de communication fort et impactant.

Pour une entreprise, un certificat est dans la forme, une manière simplifiée, car binaire, accessible et compréhensible de tous, de renseigner sur sa conformité à une norme ou un standard. Cette conformité révélée par le biais d’un certificat, matérialise en réalité la conformité à un moment donné, d’un système évolutif et qui sera soumis à évaluation régulière.

Un certificat à un référentiel incarne les caractéristiques suivantes :

  • Il est un repère fiable et concret, de maîtrise et d’intégration
  • Il est un indicateur de respect de bonnes pratiques
  • Il est un gage de qualité et de confiance
  • Il est un indice de référence
  • Il est un levier d’attractivité
  • Il est un engagement d’amélioration continue
  • Il constitue un avantage concurrentiel